CABINET INSPIRE
Et si vous deveniez vous-même ?
CABINET INSPIRE
Et si vous deveniez vous-même ?

A quel point faut-il être impliquée pour suivre l'accompagnement Mentoring Minceur ?

18 Fév 2022 Jean-François Marynissen - Cabinet Inspire Obésité / Surpoids

Ibtissam, Ambassadrice Mentoring Minceur, interviewe le fondateur Jean-François Marynissen

L'interview

Ibtissam : A quel point faut-il être impliquée pour suivre l'accompagnement Mentoring Minceur ?


JF Marynissen : Existe-t-il quelque chose au-delà de 100% ? On va dire 150%.
En fait, oui, c'est évident. 84% des femmes qui ont suivi un régime l'ont abandonné dans le mois qui a suivi. On sait très bien que le gros problème dans la durée, c'est le besoin d'accompagnement, parce qu'il y a ce risque d'abandon maximum.


Au départ, vous savez, on a de la volonté par exemple, la volonté c'est du domaine du conscient. Vous savez, les fameuses bonnes résolutions du mois de janvier. Celles où on dit, ça y est, cette année-ci, je vais faire du sport, je vais mincir... Bon, ces bonnes résolutions durent du 3 janvier au 15 ou 20 janvier, parfois au 30. Et en fait, c'est comme ça pour tout.


Donc on a besoin d'accompagnement, et cet accompagnement permet à la personne d'être soutenue, d'avoir le support nécessaire, pour faire face justement à toutes ces fluctuations qu'elle peut avoir au niveau de ses émotions, et le fait qu'elle aura parfois envie d'abandonner, il faudra la rebooster, il faudra pouvoir la relancer. C'est pourquoi, au bout de 6 mois, par contre les choses sont suffisamment bien installées pour que la personne puisse ê

tre reboostée et continuer elle-même son accompagnement avec toute la vigueur nécessaire.
Et c'est clair qu'au départ, s'il n'y a pas d'engagement, s'il n'y a pas de motivation, s'il n'y a pas de détermination, on ne va pas y arriver. Et d'ailleurs, tout le monde ne peut pas accéder au programme Mentoring Minceur. Pour le savoir, il y a ce qu'on appelle le Bilan d'Orientation Minceur. C'est l'entretien qui est fait avec la personne pendant 45 minutes pour déterminer justement si elle considère que Mentoring Minceur est le n-ième programme dit "externe", c'est-à-dire la solution externe qu'elle va prendre en croyant que c'est une baguette magique, ou est-ce que réellement elle est impliquée, elle se sent impliquée dans le programme.


Et si je ne sens pas que cette personne est impliquée, je ne la prendrai pas dans Mentoring Minceur. Parce que ça n'a pas d'intérêt. Vous pouvez très bien avoir un excellent programme, avec un accompagnement formidable, mais si la personne n'est pas impliquée, que voulez-vous faire ?
Donc, on doit mesurer, non pas la volonté mais la détermination. La détermination, c'est un état d'esprit.
C'est aussi pour cela que souvent Mentoring Minceur est réservé à des femmes qui ont déjà un certain parcours dans la minceur, c'est-à-dire des femmes qui ont essayé de nombreuses choses qui n'ont pas fonctionné, et qui peuvent se dire : bon ok, j'ai essayé les régimes, tout ce qui était possible et imaginable, le sport, la nutrition, le Docteur Schmurtz avec sa méthode magique, j'ai essayé tout ça, ou les compléments alimentaires, et rien n'a fonctionné. Donc je prends conscience que maintenant il va falloir que les choses viennent de l'interne, c'est-à-dire que je sois partie prenante de la chose, et non pas que je considère qu'on va m'apporter quelque chose d'externe qui va régler mon problème sans que je doive moi-même être impliquée.


Rien que cette démarche fait déjà toute la différence. Aujourd'hui en Francophonie, les dernières statistiques nous disent qu'il y a 2 millions de femmes actives de plus de 40 ans qui sont en surpoids ou en obésité. Dans la partie Francophone, et je prends l'hémisphère Nord. 2 millions de femmes.
Est-ce que ces 2 millions de femmes peuvent suivre Mentoring Minceur ? Théoriquement, oui. Pratiquement, non. Parce que dans ces 2 millions de femmes, beaucoup n'ont pas encore fait tout ce parcours, n'ont pas encoure voulu prendre conscience que la solution était en partie interne. Et que tous les outils qui sont donnés fonctionneront à condition qu'il y ait un véritable engagement.


Et ça vous le savez dans tous les compartiments de votre vie. Si vous n'êtes pas partie prenante dans les choses, et que vous attendez que la partie externe vienne régler le tout, vous savez que souvent ça ne fonctionne pas. La baguette magique on pouvait y croire quand on avait 6 ans, et on a un peu plus que 6 ans aujourd'hui, donc effectivement on se rend compte qu'il y a de l'engagement personnel à avoir dans tout ça.

La vidéo

Rejoindre Mentoring Minceur

Mentoring Minceur est un accompagnement individuel et exclusif sur 6 mois pour les femmes actives de plus de 40 ans qui veulent retrouver leur poids de forme durablement et naturellement tout en étant débarrassée des compulsions alimentaires.

Cliquez ici pour rejoindre Mentoring Minceur

Rejoindre le groupe privé Facebook Mentoring Minceur


Articles similaires

Derniers articles

Combien y a-t-il de séances durant l'accompagnement Mentoring Minceur ?

Y a-t-il une période plus favorable pour jeûner ?

Vous travaillez sur les émotions, mais ne faut-il pas pratiquer du sport pour garantir la perte de poids ?

Pourquoi avoir fait le choix d'un mentoring au lieu d'un coaching de groupe ?

Comment garantir qu'il n'y aura pas de reprise de poids après 6 mois ?

Peut-on choisir le programme Mentoring Minceur pour un proche ?

Quels sont les résultats de Mentoring Minceur ?

Est-ce que Mentoring Minceur a une histoire ?

Quel est le rôle de l'hypnose dans l'accompagnement Mentoring Minceur ?

Est-ce que le cerveau maitrise les émotions ?

Après les 6 mois d'accompagnement, comment garder le rythme du jeûne ?

Comment réconcilier le physique et le mental de manière durable grâce à l'accompagnement Mentoring Minceur ?

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.