CABINET INSPIRE
Et si vous deveniez vous-même ?
CABINET INSPIRE
Et si vous deveniez vous-même ?

Aucune affinité, aucune attirance au premier rendez-vous physique

Couple / Amour

Le premier rendez-vous est enfin arrivé ...

Et… vous vous rendez compte que vous ne ressentez rien de positif !

Je vous parlerai bien sûr, dans un article prochain, de comment faire quand tout se passe très bien lors du premier RDV physique, et comment organiser la suite.

Mais aujourd’hui, je voudrais aborder un cas de figure qui se produit hélas fréquemment : vous êtes avec votre inconnu(e) depuis quelques minutes ou dizaines de minutes et… il ne se passe rien !

Pas d’affinité… pas d’attirance… il ne se passe rien !

Pas de clic magique, pas de coup de foudre, pas de sentiment de bien-être, juste que c’est un grand flop, parce que vous ne ressentez aucune affinité personnelle et/ou aucune attirance sensuelle avec votre contact. 

L’affinité et l’attirance sont deux choses bien différentes, qui peuvent aller de pair (le plus souvent) où bien être ressenties sans l’un l’une avec l’autre.

Toutefois, dans l’optique où vous recherchez une belle rencontre amoureuse, on peut imaginer que l’une va aller avec l’autre.

Voyons comment ça se passe.

Au premier rendez-vous, je m’aperçois que je n’ai aucune affinité avec la personne

Tout d’abord, il faut que vous puissiez en prendre conscience rapidement pour vous-même sans vous laisser embarquer par le discours de l’autre, surtout s’il est entreprenant.

Envie de rester ou pas ?

Au bout d’une trentaine de minutes, vous devez savoir si vous avez envie de rester ou pas. 

  • Est-ce que le discours de l’autre est intéressant ?
  • Est-ce que vous vous sentez présent(e) et impliqué(e) dans la discussion ?
  • Est-ce que sa personnalité et son histoire vous attendrit, vous plaît, vous émeut, vous parle ?
  •  Est-ce que vous vous sentez proche ? Son caractère, sa manière de voir les choses, ce qu’il/elle exprime de ses préoccupations et ses valeurs ?
  • Est-ce que vous avez envie de lui parler de vous, de vous sentir complice ?

Pas envie de rester

Si vous ressentez que c’est le cas, que vous n’avez pas envie de rester, ne restez pas accroché(e) à votre propre déception, n’hésitez pas à abréger la rencontre, même si vous décevez l’autre.

Dites-lui franchement que ça ne colle pas, et que vous le regrettez et que vous considérez injuste de perdre son temps et le vôtre.

Remerciez-le pour la rencontre, souhaitez lui bonne chance avec un sourire réel, quittez la rencontre et rentrez chez vous.

Au premier rendez-vous, je m’aperçois que je n’ai aucune attirance pour la personne

C’est un peu la même chose que la question précédente, mais c’est encore plus rapide, car votre corps réagit beaucoup plus vite que votre conscient.

Votre corps sait très vite

Au bout d’une dizaine de minutes, vous savez si vous n’avez pas du tout d’attirance pour quelqu’un. Vous savez par exemple, avec certitude, que vous n’irez jamais dans les bras de cet homme ou que vous ne prendrez jamais cette femme dans vos bras.

C’est, d’une certaine manière, injuste et violent, mais c’est incontournable et non-négociable. Respectez votre ressenti, remerciez votre corps de vous avoir donné cette précieuse information.

Ne tergiversez pas, remerciez la personne pour son temps, souhaitez-lui bonne chance et quittez les lieux.

Et si c’est l’autre qui semble ne rien ressentir ?

Il y a, bien sûr, le cas de figure inverse, qui est de très loin le plus désagréable et le plus difficile à gérer : vous vous sentez bien avec la personne, elle vous plaît, et vous avez envie que ça continue.

C’est l’autre qui abrège la rencontre

Mais l’autre montre une distance physique et un désintérêt quasiment palpables.

C’est lui ou elle qui va abréger la rencontre, en vous souhaitant bonne chance et en vous laissant profondément déçu, parfois dans l’incompréhension de ce qui s’est passé et avec un violent sentiment d’injustice et de rejet.

En cet instant, je vous conseille tout d’abord de vous éloigner de l’endroit où vous étiez, changez de rue, d’allée dans le parc, quittez le café où vous étiez, pour retrouver un territoire non connoté par ce qui vient de se passer.

Un exercice de respiration pour vous recentrer

Ensuite, je vous propose de tout de suite faire une dizaine de minutes d’exercice de respiration avec 5 secondes d’inspiration par le nez et 5 secondes d’expiration lente par la bouche.

Ceci va vous permettre de revenir en zone de neutralité émotionnelle.

Mettez cette expérience dans le passé, en urgence

Ensuite, il faut évidemment passer le plus vite possible à autre chose et mettre ce qui vient de se passer… dans le passé ! 

  • Il ne sert à rien de ressasser ce qui n’a pas marché.
  • Il ne sert à rien de chercher des explications.
  • Surtout, il ne sert à rien de vous culpabiliser, ou d’en vouloir à l’autre.
  • Et évidemment, il ne sert à rien de tenter de le/la recontacter.

Ce n’était pas la bonne personne

Oui, ce n’était pas la bonne personne. Cela veut simplement dire que votre âme sœur vous attend… ailleurs…. Partez à sa recherche, sans vous laisser détourner ou retarder par ce contretemps.

Dans un prochain article, promis, je vais vous parler de l’autre cas de figure, quand tout se passe bien, et que vous avancez dans la construction de votre belle histoire d’amour !

Pour savoir comment trouver l'amour de votre vie ...


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.