CABINET INSPIRE
Et si vous deveniez vous-même ?

Arrêtez de vous raconter cette mauvaise histoire !

Voici un article sur le changement qui n'est pas qu'une affaire de pensée et d'émotions mais aussi un véritable changement au niveau du corps.

Souvent, quand vous avez un problème, vous vous racontez une histoire, une histoire qui est lié à votre vécu, à tout ce que vous avez expérimenté, à tout ce que l’on vous raconté et ce avec quoi vous avez été conditionné.

A partir de tout cela, vous vous êtes raconté une histoire à l’intérieur de votre tête.

C’est le rôle de la conscience d’assurer la continuité de l’histoire de votre vie et que ce soit cohérent pour pouvoir construire votre identité.

L’identité c’est ce à quoi vous vous identifiez dans tout ce que vous avez fait et dans toutes les expériences que vous avez eues.

Le problème est que quand cela ne va bien depuis un moment, vous ressentez le fait que cela ne va pas bien, vous le ressentez en vous et vous n’avez pas l’impression de vous raconter une histoire.

Vous vous dites que c’est vrai que vous n’allez pas bien et vous le ressentez vraiment en vous.

Vous ressentez que vous n’avez pas confiance en vous, que vous n’y arrivez pas, que vous n’atteignez pas vos objectifs, …

C’est lié à des ressentis.

Et ces ressentis par rapport à votre réalité et à votre expérience et ce que vous vivez vont créer des pensées pour vous expliquer ces ressentis.

Je ne suis pas bien et je vais m’expliquer pourquoi je ne vais pas bien …

L’émotion et le ressenti viennent avant la pensée.

La pensée associée à ce ressenti crée un sentiment particulier par rapport à vous-même et à l’égard du monde.

Ce sentiment c’est la partie concrète de ce que vous ressentez dans votre corps et qui est lié à vos croyances.

Souvent, on vous explique que quand vous n’allez pas bien, vous devriez changer l’histoire que vous vous racontez parce que les gens pensent que la pensée est abstraite.

Ce n’est pas aussi simple que cela parce qu’une pensée n’est pas juste une pensée mais dans le cerveau, la pensée se concrétise et se manifeste par des éléments de réalité électro biochimique.

Quand vous percevez votre monde extérieur, votre système nerveux périphérique avec vos sens vous permet de capter, comme une antenne, toutes les informations du monde extérieur.

Puis, un fois que les informations sont captées, vos sens au travers du système nerveux périphérique, vont amener les informations avec les neurones au cerveau pour qu’il construise une réalité, un modèle du monde.

La biochimie

Les informations ne sont pas qu’électrique mais aussi bio chimique. Ce qui veut dire que vos représentations vont être transformées en molécules bio chimiques par le passage dans l’hypothalamus.

Ces messages chimiques vont se diffuser dans votre corps par les neurotransmetteurs et neuro peptides qui vont aller stimuler les cellules de votre corps pour qu’elles réagissent à cette information. Une pensée se transforme en une information chimique.

Ce qui est intéressant, c’est que chaque neuropeptide ou neurotransmetteurs correspond à un ressenti particulier.

Si une représentation visuelle vous fait avoir une réaction de colère, ce sera un type particulier de neuropeptide qui ira communiquer aux cellules du corps une information particulière pour que vous ayez une réaction particulière. Le corps pourra alors réagir en conséquence.

Ce n’est pas tout, le neuropeptide rentrera dans la cellule pour la nourrir puisque c’est une protéine.

Ce qui veut dire que vos émotions sont de la nourriture pour votre corps et vos cellules.

Vos cellules baignent dans un jus émotionnel plus ou moins positif selon votre état et la qualité de vie dans laquelle vous êtes et se nourrissent de cette « soupe ».

Quand on ressent une émotion plusieurs fois ou qu’elle dure plusieurs heures, cela va changer votre humeur. Si cela dure plusieurs semaines, cela va devenir un tempérament et si cela dure pendant plusieurs mois, cela va devenir un trait de caractère.

Les cellules dans le corps peuvent changer de forme et de comportements, mais elles n’aiment pas le changement et se sont accoutumées aux peptides qui les nourrissent habituellement.

Si vous voulez ressentir autre chose que les sentiments qui vous nourrissent habituellement, vous allez priver, durant quelques instants, vos cellules de la nourriture qu’elles reçoivent habituellement.

Vous allez donc vous sentir différemment à cet instant mais une fois que vous n’allez plus être stimulé par ce nouvel environnement, vous allez vous retrouver dans l’environnement habituel. Cet environnement habituel, par l’effet de l’épigénétique, va influencer le comportement de vos cellules et elles vont demander à nouveau que vous retrouviez l’ancienne émotion pour qu’elles puissent à nouveau recevoir la nourriture qu’elles recevaient habituellement.

Les cellules sont des petits êtres vivants autonomes mais qui travaillent en collaboration et qui n’aiment pas le changement. Une fois, qu’elles ont été habituées à un type de nourriture, elles n’aiment pas en changer.

Par exemple, si vous avez habitué vos cellules à la colère, elles vont vous en réclamer et pour cela elles vont influencer votre système de pensée. Vous allez entendre cette petite voix à l’intérieur de vous, qui va vous dire : « ne change pas, de toute façon tout restera comme avant… ».

Et vous allez donc retrouver votre état émotionnel d’avant.

Mais alors, peut-on réellement changer ?

Bien entendu, c’est possible.

Avec toutes les études en génétiques, épigénétique et en neurobiologie que l’on a fait ces dernières années, on sait maintenant que, quand on change son système de pensée, on réussit réllement à transformer son corps et ses cellules.

Si vous changez votre système de pensée, vous pouvez changer vos émotions et donc reprogrammer véritablement l’alimentation de vos cellules. La chimie intérieure de votre corps va se modifier.

Le pouvoir de votre mental est largement supérieur à votre corps.

Votre esprit domine la matière de votre corps.

C’est pour cela que vous pouvez trouver parfois que, n’ayant pas vu une personne depuis un certain temps, vous la trouviez changée tout simplement parce qu’elle a modifié son système de pensée.

Si vous souhaitez, vous aussi, changer de système de pensée, prenez rendez-vous au cabinet et nous pourrons en discuter.

Belle route à vous.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.