CABINET INSPIRE
Et si vous deveniez vous-même ?
CABINET INSPIRE
Et si vous deveniez vous-même ?

Est-ce que les repas hypo-caloriques sont une bonne solution ?

26 Nov 2021 Jean-François Marynissen - Cabinet Inspire Obésité / Surpoids

Cynthia, Ambassadrice Mentoring Minceur, interviewe le fondateur Jean-François Marynissen

L'interview

Cynthia : Est-ce que les repas hypo-caloriques sont une bonne solution ?


JF Marynissen : Non, pas du tout, surtout pas. Moi, je n'ai pas du tout envie de manger hypo-calorique, ça ne m'intéresse absolument pas.

Tout ce qui va être du domaine de la privation, notamment l'alimentation hypo-calorique, ou la suppression de certains aliments, conduira nécessairement, soit à l'abandon, soit à la compulsion. Nous ne sommes pas faits pour être privés de choses. Et le jeûne n'est absolument pas une privation. La privation, c'est lorsqu'on me dit : vous pouvez manger, mais pas ceci, et pas cela. Le jeûne, ce n'est pas cela, le jeûne, c'est je ne mange pas, tout simplement, je fais un repos digestif. Mais quand je fais une prise alimentaire, là je vais manger équilibré, je vais manger varié, je vais me faire plaisir, je peux manger des légumes, je peux manger de la viande, je peux manger un peu de féculents, il n'y a pas de problème, je peux manger un peu de sucre, pourquoi pas.


C'est très important que, lorsqu'on a une prise alimentaire, elle puisse nous faire plaisir. Et donc tout ce qui est du domaine de l'alimentation hypo-calorique ne peut pas fonctionner.
Je dis souvent que, lorsque j'ai une émotion qui est forte, je ne vais pas pouvoir la calmer avec une carotte cuite à l'eau ou un navet cuit à l'eau, j'ai besoin d'un aliment de réconfort.
Donc à partir du moment où, d'un côté je jeûne, mais de l'autre côté je sais que quand je vais manger je vais pouvoir manger complètement, correctement et un petit peu de tout, je ne rentre pas dans une logique de privation. Vous savez, la logique de privation, elle conduit au cerveau à la logique de focalisation, je me focalise sur ce que je ne peux pas manger, on m'a interdit de manger du chocolat, et bien le chocolat tourne dans ma tête en permanence, et je me dis, "non, je ne peux pas céder, je ne peux pas céder", et à un moment mes émotions me débordent, et je vais craquer; et je vais manger la tablette de chocolat. Et en plus, je ne vais pas pouvoir m'arrêter parce que je vais être dans une logique compulsive avec de la culpabilité, je n'aurai même pas de plaisir.
Donc en fait j'ai faux sur toute la ligne. Non seulement j'ai craqué alors que je ne devais pas, mais en plus je n'ai même pas eu de plaisir. C'est quand même triste.


Autant se dire à la fin de mon repas, tiens j'ai envie d'un bon carré de chocolat, je vais manger un bon carré de chocolat, je vais le laisser fondre tranquillement, ça va me faire ma soirée, c'est délicieux, c'est merveilleux, et j'en profite parce que j'y ai droit.
Voilà, j'ai droit de manger de tout. Mais par contre, je dois créer des moments où je vais être en repos digestif, pour laisser mon organisme aller puiser dans les graisses pour les transformer en énergie.
Le secret de Mentoring Minceur, c'est ce travail-là, sur l'état psycho-émotionnel pour déjà éviter d'être en prise aux émotions, et d'être en guerre avec mon alimentation, et aussi d'avoir mon repos digestif, qui se fait au travers du jeûne.


Cynthia : Merci, Jean-François, ça me rassure, je vais pouvoir manger mon petit carré de chocolat.
JF Marynissen : Et même deux si vous voulez. C'est pas les deux carrés de chocolat qui vont vous faire grossir. Ce qui va vous faire grossir, ce n'est pas ça.
Ce qui va vous faire grossir, c'est si vous ne mettez pas votre organisme en repos digestif et que vous allez constamment manger.


Si vous mangez 7, 8, 10 repas par jour - et attention, ça va très vite, parce qu'un repas c'est une prise alimentaire, donc un carré de chocolat c'est une prise alimentaire ou le petit gâteau à 4 heures, c'est une prise alimentaire. Le Tic-Tac que je vais manger, c'est une prise alimentaire. Donc, c'est ça le problème, je vais cumuler dans la journée, je vais commencer à grignoter comme un hamster, je vais manger toute la journée, et ça, ça va m'empêcher d'avoir mon repos digestif.
Et ça, ça n'est pas bon, parce que, à chaque fois que je vais commencer à manger, chaque fois j'ai une production d'insuline, et c'est ça le problème. Donc, je mange moins souvent, je mange bien, je mange ce que j'ai envie de manger, je me fais plaisir, et tout ira très, très bien. C'est ça le secret.
Et dans l'accompagnement Mentoring Minceur, c'est ce qu'on va chercher, à trouver le meilleur moyen de fonctionner au travers de tout ça. Après, c'est sûr que la junk food est considérée comme quelque chose de mauvais. Si je mange du MacDo tous les jours, il est clair que quand même il y aura un impact sur mon poids, c'est évident.

Enfin, ça, tout le monde le sait. Mais entre la junk food, et manger correctement chez soi des légumes, de la viande, du poisson, ce que j'ai envie, et me faire plaisir avec un carré de chocolat, un gâteau de temps en temps... c'est pas ça qui va créer le problème.
Du moment que je le mange avec plaisir, et pas avec culpabilité.

C'est rassurant non ?

La vidéo

Rejoindre Mentoring Minceur

Mentoring Minceur est un accompagnement individuel et exclusif sur 6 mois pour les femmes actives de plus de 40 ans qui veulent retrouver leur poids de forme durablement et naturellement tout en étant débarrassée des compulsions alimentaires.

Cliquez ici pour rejoindre Mentoring Minceur

Rejoindre le groupe privé Facebook Mentoring Minceur


Articles similaires

Derniers articles

Combien y a-t-il de séances durant l'accompagnement Mentoring Minceur ?

Y a-t-il une période plus favorable pour jeûner ?

Vous travaillez sur les émotions, mais ne faut-il pas pratiquer du sport pour garantir la perte de poids ?

Pourquoi avoir fait le choix d'un mentoring au lieu d'un coaching de groupe ?

Comment garantir qu'il n'y aura pas de reprise de poids après 6 mois ?

Peut-on choisir le programme Mentoring Minceur pour un proche ?

Quels sont les résultats de Mentoring Minceur ?

Est-ce que Mentoring Minceur a une histoire ?

Quel est le rôle de l'hypnose dans l'accompagnement Mentoring Minceur ?

Est-ce que le cerveau maitrise les émotions ?

Après les 6 mois d'accompagnement, comment garder le rythme du jeûne ?

Comment réconcilier le physique et le mental de manière durable grâce à l'accompagnement Mentoring Minceur ?

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.