CABINET INSPIRE
Et si vous deveniez vous-même ?
CABINET INSPIRE
Et si vous deveniez vous-même ?

L'hypnose guidée va t-elle fonctionner avec moi dans Mentoring Minceur ?

23 Fév 2022 Jean-François Marynissen - Cabinet Inspire Obésité / Surpoids

Ibtissam, Ambassadrice Mentoring Minceur, interviewe le fondateur Jean-François Marynissen

L'interview

Ibtissam : Est-ce que l'hypnose fonctionne pour tout le monde ?


JF Marynissen : Alors, oui, l'hypnose fonctionne pour tout le monde mais à des degrés différents. En fait, il y a déjà une première différence à faire, c'est est-ce que je suis hypnotisable ou pas, l'hypnose étant un état naturel, puisque vous vous y trouvez en moyenne quelques minutes toutes les heures, de manière très naturelle, quand vous prenez votre voiture et que vous arrivez à votre maison, à votre travail, et vous vous dites, ah tiens je viens d'arriver, c'est curieux, je ne m'étais même pas rendue compte de la route que je faisais, vous étiez en état d'hypnose.


Quand vous regardez la télévision, vous êtes captée par ce qui se passe à l'écran, peut-être un film d'aventure ou un film d'amour, vous avez des émotions qui viennent. Si vous avez des émotions qui viennent de votre télévision, c'est que vous êtes, globalement, totalement en état d'hypnose. Parce que si vous étiez en état de conscience, vous considéreriez que la télévision, c'est une petite boîte lumineuse avec des personnages dedans, mais ce n'est pas quelque chose qui crée une émotion.
Donc l'état d'hypnose est un état naturel. Tout le monde est hypnotisable en l'état.
Sauf qu'il ne faut pas confondre l'état d'hypnose et la capacité à recevoir favorablement les suggestions hypnotiques qui me sont faites quand je suis en état d'hypnose. C'est ce qu'on appelle le niveau de suggestibilité. Et là, pour le coup, il y a une différence.


Tout le monde n'est pas égal devant la suggestibilité. On dit que 70% de la population est moyennement suggestible. 10 à 15% sont très, très suggestibles, et 10 à 15% le sont moins.
Ca veut dire quoi, suggestible ? Ca veut dire que, quelque part, la partie consciente lutte contre la partie inconsciente de peur de lâcher prise, parce que la partie consciente aime le contrôle, et l'hypnose c'est lâcher le contrôle, c'est accéder au subconscient.
Donc, qu'est-ce qu'on a comme moyen, ce que j'ai observé depuis des années en cabinet notamment. Et bien, pour moi, la parade à cela, c'est simplement ce que j'appelle l'acclimatation, c'est-à-dire le fait de faire de l'hypnose très régulièrement. Plus je fais des séances d'hypnose, plus normalement mon système conscient va lâcher prise petit à petit, parce qu'il va se rendre compte qu'il n'y a pas de risque, que je suis bien, qu'il n'y a pas de danger pour moi et qu'il peut lâcher un peu son mécanisme de défense. Il peut laisser tomber un peu les barrières.


Et plus je vais le faire, plus je vais être suggestible. C'est vrai que parfois, en cabinet, il faut 3 séances, 4 séances, 5 séances, parfois 6 ou 7 séances, avec des personnes qui étaient très peu suggestibles, mais qui petit à petit commençaient à lâcher prise.
D'ailleurs regardez la configuration dans laquelle je travaille en cabinet : je suis un homme, je reçois quasi exclusivement des femmes, 99% de ma patientèle sont des femmes. Ces femmes, au début, ne me connaissent pas, elles rentrent dans mon cabinet, elles s'installent sur un fauteuil qui se trouve là, à côté. Ce fauteuil est un petit fauteuil dans lequel on s'installe très confortablement et on bascule tranquillement dans une position allongée, et je m'installe à côté d'elle, assis sur un petit tabouret à côté.
Vous m'accorderez que, quelque part, en termes de confiance naturelle, il y a déjà des petites craintes, c'est normal, il y a des questions qu'on peut se poser, clairement, qui est ce bonhomme, qu'est-ce qu'il fait, mais pourquoi, mais comment, qu'est-ce qui va m'arriver, etc. donc il faut s'imaginer que le facteur critique, il est quand même là. C'est normal en cabinet.


Donc je vais mettre en place différentes choses pour pouvoir créer une logique de sécurité.
Une première chose que je vais faire, par exemple, en cabinet, c'est que je vais donner une petite couverture que j'appelle une cape magique, une petite couverture pour couvrir la personne, parce que vous savez, quand vous êtes couvert par quelque chose, vous vous sentez plus en sécurité. Et on va commencer à faire de l'hypnose de relaxation, une première séance, une deuxième séance, et puis à un moment donné, les choses vont se faire naturellement. Et c'est comme ça, c'est par cette phase d'acclimatation.
Et lorsqu'on fait Mentoring Minceur, tout se joue de la même manière. Les audios d'hypnose sont enregistrés, et je demande au début de les écouter très, très régulièrement. Pour justement créer cette phase d'acclimatation, pour que petit à petit ma voix rentre dans quelque chose qui soit confortable, qui soit une chose en sécurité, où on se sent bien.
Alors c'est vrai qu'avec l'hypnose qui est enregistrée, vous ne m'avez pas à côté de vous, donc peut-être que ça peut encore améliorer l'aspect de sécurité, pourquoi pas. En tout cas, c'est l'acclimatation qui fait la différence.


C'est pourquoi je pense que, à terme, tout le monde est suggestible, certaines personnes extrêmement rapidement, mais vraiment très, très rapidement.
Pour la petite histoire, un jour, une dame est venue me voir, et elle avait garé sa voiture sur le parking juste devant le cabinet, et elle s'était auto-suggéré toute la route - c'était sa première séance - elle s'était auto-suggéré que l'hypnose, en fait, c'était bon pour elle, et que par là, elle allait trouver tout ce qui fallait. Donc, elle gare sa voiture, elle rentre au cabinet et elle s'installe sur le fauteuil, et moi je vais à mon bureau, je vais chercher des documents, et quand je reviens, elle était en état d'hypnose. Je n'ai strictement rien fait. Rien du tout. Donc la pré-suggestion qu'elle avait faite suffit finalement à ce qu'elle se mette toute seule dans cet état tranquille.
Et les fois suivantes, c'était mieux que ça, c'est qu'elle rentrait en état d'hypnose en claquant la portière de sa voiture. En arrivant au cabinet. Parce qu'elle savait que ce qui allait se passer était quelque chose qui est bon pour elle. 


Donc ça, c'est les niveaux de suggestibilité. Donc, ce n'est pas nécessairement le praticien - on suppose que le praticien a une réponse - mais au fond c'est la personne, tout vient de la personne, tout vient de ce facteur critique, tout vient de sa capacité à lâcher prise. Voilà pourquoi la suggestibilité est un peu différente de l'état d'hypnose.

La vidéo

Rejoindre Mentoring Minceur

Mentoring Minceur est un accompagnement individuel et exclusif sur 6 mois pour les femmes actives de plus de 40 ans qui veulent retrouver leur poids de forme durablement et naturellement tout en étant débarrassée des compulsions alimentaires.

Cliquez ici pour rejoindre Mentoring Minceur

Rejoindre le groupe privé Facebook Mentoring Minceur


Articles similaires

Derniers articles

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.