CABINET INSPIRE
Et si vous deveniez vous-même ?

On parle toujours du coaching comme un moyen d’atteindre la performance. Le coach est souvent associé à quelqu’un qui vous booste pour obtenir de la performance, un résultat.

A mon avis, le modèle de Thomas Leonard qui fut un dès premier américain à parler de coaching au niveau international et qui a fondé un très grand institut de coaching, me semble plus intéressant et plus complet.

Imaginez ce triangle qui comporte trois pointes avec les mots suivants : Performance, apprentissage et plaisir.

La performance

La performance qui est à la pointe nord du triangle indique l’objectif fixé, ce que vous voulez atteindre.

On n'est pas performant parce que l'on atteint un objectif mais plutôt parce qu'on atteint un objectif qui fait sens pour nous.

Lorsque vous aurez atteint l'objectif fixé, vous accéderez à un niveau supérieur.

La dynamique de performance est conjointe à la dynamique de la réalisation de soi.

Plus l’enjeu de la performance est élevé, plus il va falloir travailler l’apprentissage et le plaisir d’apprendre.

Une fois la performance identifiée, posez-vous les deux questions suivantes :

  1. Qu’ai-je besoin d’apprendre pour arriver à cette performance ?
  2. Comment vais-je tirer un maximum de plaisir lors de cet apprentissage ?

 

Il ne faut pas passer du temps, focalisé sur la performance en elle-même une fois qu’elle a été identifiée.

Vous savez ce que vous voulez atteindre, il faut passer aux deux autres points importants, l’apprentissage et le plaisir.

L'apprentissage et le plaisir

Apprendre n’est pas seulement ingurgiter des connaissances mais également être capable de restituer ces connaissances après les avoir apprises.

On estime avoir bien appris quelque chose quand on est capable de bien l’expliquer à quelqu’un d’autre. La restitution favorise l’intégration de la connaissance dans le cerveau.

Ensuite, il faut chercher comment trouver un maximum de plaisir durant cet apprentissage pour favoriser l’envie d’apprendre et donc atteindre l’objectif.

Mettez du plaisir dans tout, partout et dans tout ce que vous faites.

La vie n’a d’intérêt que quand on peut prendre un maximum de plaisir dans tout ce que l’on fait même dans les tâches les plus rébarbatives.

L’accomplissement de ces tâches rébarbatives vous font avancer vers votre objectif donc vers l’accomplissement de vous-même.

En résumé

Pour récapituler ce triptyque performance, apprentissage, plaisir, voici les questions à vous poser :

  1. Est-ce que cette performance ou cet objectif que je veux atteindre a du sens pour moi ?
  2. Est-ce que cette performance ou cet objectif va m’amener à me transformer, à m’améliorer, à devenir meilleur ?
  3. Quelles sont les choses que je dois apprendre et être capable de restituer pour atteindre cette performance ou cet objectif ?
  4. Quel plaisir vais-je trouver à apprendre ces nouvelles choses ?
  5. Comment vais-je insuffler du plaisir dans toutes mes actions d’apprentissage ?

 

J’espère que ce post vous aura un peu éclairé sur ma vision de la performance et la manière dont nous allons travailler ensemble au cabinet.

Que ce soit dans le programme HCN® ou dans du coaching plus classique, nous utiliserons toujours ce triptyque.

Au plaisir de vous rencontrer et que votre vie soit belle.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.