CABINET INSPIRE
Et si vous deveniez vous-même ?
CABINET INSPIRE
Et si vous deveniez vous-même ?

Couple / Amour

Des conseils pratico-pratiques pour le premier contact

Lors des précédents articles, nous avons passé en revue les avantages et les points de vigilance des sites de rencontre, qui sont un véritable accélérateur et facilitateur des rencontres amoureuses.

Vous êtes maintenant inscrit(e) et vous allez initier ou répondre aux sollicitations pour le premier contact.

Quelques conseils de sécurité de base

Voici quelques conseils pratico-pratiques pour cette première étape :

  • Restez sur la messagerie interne du site pour les tout premiers échanges. Ne foncez pas sur les emails personnels et les SMS pendant les premières 24 ou 48 heures.
  • Ne donnez pas non plus, évidemment, d’éléments relatifs à votre identité personnelle, tels que votre nom de famille, votre employeur, votre adresse ou votre numéro de téléphone.

Les premiers mots : tu/vous ?

Si c’est vous qui sollicitez un premier contact : que vous employiez le « tu » ou le « vous », soyez le plus naturel(e) possible et en cohérence avec vos pratiques habituelles.

Il est important aussi d’être en cohérence avec que vous avez cherché à transmettre comme information ou impression générale sur votre fiche. Soyez également dans la ligne du type de site où vous avez choisi de vous inscrire : plutôt cool/décontracté/jeune ; ou, au contraire, plus haut de gamme…

Egalement, essayez, dès cette prise de contact de vous adapter à ce que vous ressentez de votre partenaire : la lecture attentionnée de sa fiche vous donne en général suffisamment d’informations pour savoir s’il convient de démarrer l’échange de manière classique ou plus immédiatement dans la proximité.

Si c’est vous qui répondez à une sollicitation : prenez le soin de bien lire la fiche de votre contact pour avoir le maximum d’informations.

D’une manière générale, voici quelques conseils : 

  • Si l’autre vous tutoie, et que cela vous choque, c’est assez difficile de proposer de revenir vers « vous » car ce n’est pas le chemin habituel, donc essayez de maintenir le « tu », tout en utilisant d’autres moyens (tels que les mots employés, les tournures de phrase) pour exprimer un certain formalisme conforme à vos habitudes.
  • Si l’autre vous vouvoie, et que cela vous choque, c’est toutefois plus facile de proposer le « tu » car on passe facilement du « vous » au « tu » dans la vie courante. Essayez alors de le proposer avec délicatesse en indiquant que cela vous est plus naturel.

Au démarrage, un canal de communication très restreint

Ces premiers mots sont en général très vite passés aux oubliettes, donc très rapidement personne ne se souviendra comment l’échange a démarré.

Cependant, au moment de la première prise contact, c’est, avec les éléments de vos fiches respectives, la seule information objective et concrète dont vous disposez ou que vous donnez à l’autre.

Dans la vie réelle, les canaux de communication sont beaucoup plus diversifiés : le visuel, l’aspect de la personne, la voix, le visage, la manière de se tenir, de bouger, l’environnement où l’on rencontre la personne, etc…

Dans le premier échange virtuel, la situation est bien différente : le canal de communication est très restreint, puisque vous ne disposez que de quelques mots écrits.

Il faut juste en être parfaitement conscient, et faire avec ce que vous avez, en vous hâtant de collecter et échanger plus d’informations vous permettant de savoir ce qu’il en est de cette rencontre.

Flirter par écrit en toute sécurité… et en toute efficacité

Vous êtes dans un lieu de séduction, ou le flirt a toute sa place. Celui-ci est d’ailleurs fondamental dans le désir de rencontrer l’autre. Il est par ailleurs plutôt facile de flirter derrière un écran.

Donc faites-vous plaisir un certain temps, si tel est le cas.

En revanche, veillez à ne pas flirter pour rien ou « dans le vide » : continuez à apprendre des choses sur votre contact pendant le flirt, et observez votre propre manière de réagir, ce qui vous attire, ou éventuellement ce qui tombe à plat voire vous repousse.

Enfin, soyez conscient(e) de vos limites en matière de flirt virtuel, voire érotique, et ne les dépassez pas.

Passez du flirt virtuel à la première étape du réel

Surtout : n’en restez pas au flirt virtuel seul et ne vous projetez pas dans des fantasmes sans objet, réducteurs et qui vous enferment.

Rapidement, il va falloir passer à l’étape suivante, qui est le rendez-vous téléphonique. Pour cela, je vais vous donner de nouveaux conseils concrets dans un tout prochain article.

Pour savoir comment trouver l'amour de votre vie ...


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.