CABINET INSPIRE
Et si vous deveniez vous-même ?

Voici une série de 4 posts sur les neurosciences au secours de la gestion du poids.

J'espère que cela vous intéressera et que vous y trouverez des informations utiles.

Une question intéressante qui est posée est de savoir pourquoi des personnes qui mangent beaucoup ne prennent quasi pas de poids ?

Avant de répondre à cette question, faisons un petit tour à propos de la maladie d’Alzheimer.

La maladie d'Alzheimer

La maladie d’Alzheimer s’apparente à un diabète de type III.

Dans les pays européens, sur les 50 dernières années, l’Alzheimer a été multiplié par 7 sur la même tranche d’âge.

Les premiers symptômes d’Alzheimer apparaissent aussi beaucoup plus tôt.

 Lors du premier diagnostic de symptômes importants, il faut savoir que la maladie a déjà mis en place son système de dégénérescence depuis presque 17 ans …

Or, on sait parfaitement bien que plus tôt la maladie est détectée, plus facilement le traitement peut être efficace.

Les problèmes de cette maladie d’Alzheimer sont en parti due au sucre et au gluten.

Il est important de savoir que tous les régimes, sans exception, font grossir.

La psycho-neuro-nutrition n’est pas une approche qui considère uniquement la nourriture.

Elle permet :

  • D’identifier l’origine de la suralimentation (une des raisons pour lesquelles je me suis suralimenter),
  • D’avoir une meilleure vision de la perception de soi (estime, amour et confiance en soi),
  • De réapprendre à s’alimenter en remettant en place de saines habitudes alimentaires.

Les régimes

La surcharge pondérale touche au moins 1 personne sur 3 aujourd’hui.

Plus de 50% des obèses sont des personnes qui voulaient perdre quelques kilos mais qui sont tombées dans spirale infernale des régimes « yo-yo ».

Un test aux USA dans les années soixante a été édifiant à ce sujet.

Des chercheurs ont demandé à des personnes qui n’étaient pas en surcharge pondérale de faire un « petit » régime pour perdre soi-disant quelques kilos qu’elles avaient trop.

Le résultat est que la grande majorité de ces personnes, après le « petit » régime, sont soit devenues anorexiques, soit ont commencé à prendre du poids anormalement.

Dans le programme HCN, il n’est pas question de régime mais de rééquilibrage alimentaire et de travail sur l’estime, la confiance et l’amour de soi.

Le programme HCN puise sa stratégie sur le travail en neurosciences de la psycho-neuro-nutrition.

Si vous souhaitez bénéficier du programme HCN, n'hésitez à prendre rendez-vous au cabinet.

 

Lors du prochain post sur les neurosciences au secours de la gestion du poids, je vous parlerai du poids idéal et du gluten.

Tout un programme ...

Au plaisir de vous rencontrer et que votre vie soit belle.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.